PARKING DE LA GARE SAINT-ROCH

Montpellier, France
Architectes
archikubik
Lieu
34000 Montpellier, France
Année
2015
Coût
1 million - 100 millions
Étages
1-5 étages

Le nouveau parking aérien se situe en plein cœur de Montpellier, dans la ZAC Nouveau Saint-Roch s’inscrivant dans le projet d’extension du centre-ville. Maillon structurant de l’extension des secteurs piétonniers entre la place de la Comédie et la gare Saint Roch, ce parking au cœur du paysage ferroviaire complétera « l’intermodalité » du pôle d’échanges de la gare.

La mise en place d´une "rue-suspendue", épine dorsale du parking, constitue un espace d´effleurement qui veut être un prolongement de l´espace public (ep) et un ré-activateur des relations entre les usagers du parking et les habitants du quartier. Lieu de passage ou lieu d´échange lorsque la «rue-suspendue» se dilate, elle se veut dans tous les cas un lieu de cohésion sociale. Cet espace illustre le concept d’espace privé partagé (epp) qui invite à recréer du lien entre les usagers en favorisant les rencontres et l’appropriation commune au sein d’espaces privés, continuation naturelle de la dynamique de l’espace public.

Ce nouveau parking a la capacité de dépasser le programme initial et de se transformer en bâtiment relationnel agissant sur son environnement. Élément phare certes, le parking est  aussi un élément de liaison urbaine permettant de  créer une jonction avec le quartier de la gare, situé à l´est, et les voies ferrées, connectées aujourd’hui au reste du secteur par le seul Pont de Sète. Il doit contenir dans son code ADN un potentiel de mutabilité et d´évolutivité, pour pouvoir accueillir dans l´avenir des usages de bureaux ou de logements, ou d’autres usages émergents dans cette nouvelle société de l´ère de l´Information. En somme, il doit intégrer le vecteur temps en architecture et être projeté vers le futur.

L´emploi d´un matériau pérenne de terre cuite, associé à une application novatrice, le tissu-céramique, nous permet d´incorporer un code urbain « d´habit de ville » et de ramener le bâtiment à une échelle urbaine plus aimable. Bâtiment organoleptique, il vibrera au passage des trains et du vent.

Projets liés

  • Centro Studi Canavée
    Soliman Zurkirchen Architekten
  • „els“ – Elsbethenareal-Schrannenplatz
    F64 Architekten PartGmbB
  • Eclectic Apartment
    JUNG
  • Haus R
    NW/A
  • SchloR – Schöner Leben ohne Rendite
    GABU Heindl Architektur

Magazine

Autres projets de archikubik

ECO-QUARTIER CARNOT VEROLLOT
Ivry-sur-Seine, France
LESS THAN A TOWER - SANTS
Barcelona
MAISON INTERNATIONALE DE SÉJOUR
Paris, France
AMPOLLA
Tarragona
ZAC ROUGET DE LISLE
Vitry-sur-Seine, France